Le centre Shenten Dargyé Ling

L'histoire de Shenten Dargye Ling

S.É. Yongdzin Lopön Tenzin Namdak Rinpoche a fondé le Monastère de Triten Norbutse au Népal en 1987. Une fois le monastère fermement établi, Rinpoche a perçu la nécessité de rendre les enseignements et les transmissions accessibles également en Occident. En 1989, il a été le premier maître à donner des enseignements Bön en Occident. De 1989 à 2019, Yongdzin Rinpoche s'est rendu chaque année dans les pays occidentaux, ne ménageant aucun effort pour enseigner et transmettre le Yungdrung Bön et, plus généralement, la culture tibétaine, à des étudiants de 35 nationalités différentes.

Au début de l'année 2001, Rinpoche a créé Shenten Dargye Ling en France pour la préservation, la recherche, l'enseignement et la pratique du Yungdrung Bön en Occident. Le nom tibétain Shenten Dargye Ling signifie "le Sanctuaire où fleurit l'Enseignement de Tönpa Shenrab".

En 2005, un étudiant et ami de Rinpoche, Loel Guinness, a généreusement fait don de la propriété de ce nouveau monastère dans l'Ouest de la France, pour qu'y soient transmis les enseignements de la tradition Yungdrung Bön de manière totalement authentique, dans son intégralité et de la plus grande qualité.

Une congrégation

En 2006, Shenten Dargye Ling a été reconnu par le Ministère de l'Intérieur français comme une congrégation religieuse, confirmant son statut d'organisation spirituelle pleinement indépendante et authentique. C'est la première fois, depuis l'entrée du bouddhisme au Tibet il y a environ 1 200 ans, que le Yungdrung Bön a été reconnu comme une religion indépendante ayant son propre héritage spirituel et culturel pré-bouddhiste. Religion originelle du Tibet, c'est l'une des plus anciennes traditions spirituelles et culturelles du monde. Le Yungdrung Bön possède un héritage unique et très riche, et son savoir profond aide les êtres à faire face aux exigences de la vie quotidienne et les conduit tous à atteindre ultimement le plein éveil.

La congrégation Shenten Dargye Ling comprend des moines et des moniales ordonnés, ainsi que des pratiquants laïcs. La communauté monastique est organisée par la Congrégation Shenten Dargye Ling, dirigée par le Khenchen (Grand Abbé) du Monastère de Triten Norbutse, Tenpa Yungdrung Rinpoche. Geshe Gelek Jinpa est, depuis 2013, le Khenpo (Abbé) de Shenten Dargye Ling. La communauté laïque est organisée dans le cadre de l'Association Shenten Dargye Ling.

2008-Yongdzin_Tenzin_Namdak.jpg
Enseignements

Au cours des dernières années, Yongdzin Rinpoche, Khenchen Tenpa Yungdrung Rinpoche, Pönlop Tsangpa Tenzin Rinpoche, Drubdra Khenpo Tenzin Tsultrim, et les lamas et geshes résidents de Shenten ont transmis des enseignements incomparablement profonds sur la doctrine Bön, et en particulier sur les enseignements du Dzogchen selon les quatre grands cycles Dzogchen du Yungdrung Bön, et ont expliqué ces textes anciens sur la base de leur savoir et de leur propre expérience.

Le Gomdra

Rinpoche a aussi mis en place à Shenten Dargye Ling un Gomdra régulier, ou cours de méditation sur quatre ans, qui se déroule soixante-dix jours chaque automne, et donne aux occidentaux la possibilité d'approfondir leur pratique et d'apprendre la méditation et la philosophie de la même manière systématique que les moines le font dans les principaux monastères Bön en Asie. Le premier programme du Gomdra, selon le cycle Dzogchen Atri, a eu lieu de 2009 à 2012 ; le second, selon la transmission orale du Zhang-Zhung Nyen-Gyüd (Gyalwa Chagtri), a eu lieu de 2014 à 2017 ; le troisième programme, en cours actuellement, se concentre sur le cycle Dzogchen du Drakpa Korsum et son commentaire détaillé, le Yangtse Longchen.

S.S. le 33ème Menri Trizin Lungtok Tenpai Nyima Rinpoche a visité Shenten Dargye Ling en 2010. Cette occasion fut une chance extrême de réunir ensemble "le Soleil et la Lune" de la tradition Bön. Au cours de sa visite, Sa Sainteté a donné de nombreux enseignements et conféré l’initiation de Sherab Chamma. Il a conclu sa visite avec ses bénédictions, disant que ce monastère sera le principal lieu de la pratique et de l'étude du Dzogchen authentique en Occident.

 

Son successeur, S.S. le 34ème Menri Trizin Lungtok Dawa Dhargyal Rinpoche a visité Shenten Dargye Ling en 2019 et a donné des enseignements et l’initiation du Garuda Rouge.

Grâce à la contribution considérable de Yongdzin Rinpoche pour préserver et transmettre la tradition Bön, ses vœux les plus chers se réalisent à travers le travail dévoué et intensif des maîtres dans les monastères qu'il a créés : un en Inde, un au Népal, et un en France. L'extraordinaire patrimoine spirituel et culturel de l'ancien royaume du Zhang Zhung, le Yungdrung Bön, est aujourd'hui florissant. Ses traditions d'érudition et de pratique sont perpétuées, son histoire est étudiée, et sa vaste collection de textes canoniques est préservée.

2010-Menri_Trizin-Lopon-03.JPG
Shenten-Moines-009.jpg
Shenten-retraite-012.jpg
Activités des lamas et des moines résidents

Les lamas et les moines résidents pratiquent quotidiennement les trois pratiques de générosité : le Sangchöd et la méditation le matin, le Surchöd l'après-midi, et le Chöd et la méditation le soir.

En plus de ces activités quotidiennes, ils récitent des prières, effectuent des rituels et des Tsoks (offrandes, ganapuja) lors de jours particuliers et d'occasions spéciales. À la demande des membres du Sangha, les lamas et les moines récitent des prières de Bardo, des prières de longue vie, et effectuent des rituels pour lever les obstacles.

Enseignements réguliers et retraites de pratique

Shenten Dargye Ling organise régulièrement des retraites d'enseignement et de pratique pendant l'été et l'automne, ainsi qu'à Noël et à Pâques. Ces retraites sont ouvertes à tous les étudiants et pratiquants intéressés, de toute nationalité. Lors des retraites, le logement et les repas sont fournis à un tarif accessible.

Les lamas résidents donnent des enseignements hebdomadaires aux communautés locales, organisent des activités sociales et caritatives, et reçoivent des visiteurs dans le Monastère de Shenten Dargye Ling.

Retraites personnelles et Gomdra

Les pratiquants sont les bienvenus à Shenten Dargye Ling pour entreprendre des retraites personnelles et des retraites Dzogchen de Thögal sous la direction des lamas résidents.

Le programme de quatre ans du troisième Gomdra, selon le Yangtse Longchen, commentaire détaillé du cycle Dzogchen du Drakpa Korsum, a commencé en 2019 et se déroule actuellement.

Conférences et événements internationaux

Shenten Dargye Ling organise et accueille également des conférences et des événements internationaux de recherche universitaire sur le Yungdrung Bön et l'ancien royaume du Zhang Zhung, origine de la culture et de la tradition tibétaines.