Geshe Samten Tsukphud

Guéshé Samten Tsukphud est l'un des lamas résidents de Shenten depuis sa création. Actuellement, il est également secrétaire de la congrégation de Shenten Dargye Ling. À Triten Norbutse, son monastère d'origine à Katmandou, il est responsable de la bibliothèque et a édité de nombreux textes doctrinaux. Il a participé à l'édition de la version la plus récente du Bonpo Kangyur, un recueil officiel des textes canoniques de la tradition Yungdrung Bon. Geshe Samten présente ses articles dans des conférences scientifiques consacrées à Yungdrung Bon et est également l'éditeur du magazine du monastère, Melong Yeshe. Depuis de nombreuses années, il est l'assistant personnel de Yongdzin Rinpoché et est apprécié par de nombreux étudiants occidentaux, tant pour son intelligence que pour son sens de l'humour subtil et frais. 

2019-SAMTEN_edited.jpg

Geshe Samten Tsukphud est né au Khyungpo, dans le Tibet oriental, en 1975. Son grand-père était un célèbre peintre de thanka et pratiquant. Il y avait également du côté de sa mère des peintres de thankas célèbres et parmi eux,Yangpel, l'oncle de Yongdzin Tenzin Namdak Rinpoche..

Son père lui enseigna la lecture et l'écriture et la récitation des principales prières.

En 1986 quand Yongdzin Rinpoche voyagea au Tibet pour la première fois après son évasion, à Tengchen, le monastère mère de Yongdzin Rinpoche était tout juste en cours de reconstruction. Geshe Samten Tsukphud a pris les vœux de base et est devenu moine à Tengchen. Il apprit les rituels, la musique rituelle, la récitation, les règles monastiques et il pratiqua Kalung Gyamtso (bka' lung rgya mtsho), qui sont les préliminaires (Ngöndro) de Shardza Rinpoche.

Après trois années d'étude, il rejoignit les monastères de Tsedrug et Lungkar afin d'étudier la philosophie avec Lopön Drangsong Yungdrung qui était le premier et le plus âgé étudiant de Yongdzin Rinpoche à Menri, Dolanji.

Quand Yongdzin Rinpoche est revenu de son voyage au Tibet en 1992, les étudiants avaient fini leurs études des Sutras et étaient prêts à prendre les vœux les plus élevés, Drangsong. De retour à Tengchen, Geshe-la a eu l'opportunité d'étudier les Neuf Voies du Bön avec Yongdzin Rinpoche. Puis, il partit pour Triten Norbutse, à Katmandou avec dix autres moines.

Yongdzin Rinpoche leur conseilla d'aller à Menri où ils étudièrent la philosophie et reçurent les bénédictions de Sa Sainteté le 33è Abbé.

De retour à Triten Norbutse, Geshe-la étudia à nouveau les Sutras, les Tantras et le Dzogchen. Après neuf ans d'étude, il a réussi son examen de Geshe; cette même année, il commençait à enseigner aux jeunes moines.

Il a appris à dactylographier quand Professeur Nagano a publié un Tengyur Karchag et un livre de Mandalas avec l'aide des moines de Triten Norbutse. Puis, Geshe-la et le groupe de Geshes ont publié tous les écrits de Yongdzin Rinpoche en tibétain et les nouvelles éditions des plus importants textes du Dzogchen et des Tantras pour la bibliothèque de Triten Norbutse.