Guéshé Lungrik Ashak est un lama résident qui exerce la fonction de maître invité de la congrégation de Shenten Dargye Ling. Il est également actif dans l'enseignement régulier de la méditation du samedi que Shenten propose aux habitants des villes et villages voisins. Géshé la, qui a vécu au Royaume-Uni avant de venir à Shenten, enseigne également le yoga tibétain (Trul Khor) à Shenten Dargye Ling et voyage pour donner des enseignements.

2018-geshe Lungrig.jpg

Geshe Lungrig est issu du clan Shakrig, qui est une lignée très ancienne ayant une longue histoire dans le passé. La biographie de Bouddha Tönpa Shenrab "Dodu" mentionne un prince de cette lignée Shakrig. Son nom était Shakrig Tsugtor Namgyal et il invita le Bouddha Tönpa Shenrab à consacrer un grand temple dans la capitale du royaume de son père situé au nord-est d'Olmo Lungring. Le prince avait également demandé les enseignements des "Neuf voies de Bön". Le Bouddha est venu, a béni le temple et a donné ces enseignements. 

Pendant des siècles jusqu'à aujourd'hui, le clan Shakrig de Geshe Lungrig a gardé intacts les précieux enseignements de cette lignée. De nombreux maîtres d'autres écoles bouddhistes appartiennent également à cette même lignée, en plus des maîtres Bönpo. Par chance, le premier enseignement que Geshe Lungrig a reçu de Son Éminence Yongzin Rinpoché était ce précieux "Neuf voies du Bön". 

Géshé Lungrig est né en 1974, à Khyungpo, situé dans le Kham, au Tibet oriental. Lorsqu'il était jeune, il s'occupait des animaux domestiques de sa famille en tant que nomade pendant l'été. En hiver, il étudiait à l'école du village. 

Plus tard, Guéshé Lungrig a été béni par le voisin de sa famille, le praticien Dzogchen appelé Yogi Tsugpu Özer, qui a réalisé le corps arc-en-ciel en 1983. Géshé Lungrig a reçu de nombreux enseignements de sa part : les mantras des trois cœurs, les mantras de la longue vie, les transferts de pouvoir et les transmissions. 

À l'âge de treize ans, Guéshé Lungrig est entré au monastère de Yungdrung Tengye Ling. Il y rencontre le 26ème abbé Sherab Gelek Rinpoché. De lui, Guéshé Lungrig a reçu de nombreux enseignements, des transmissions et des transmissions de pouvoir, ainsi que toutes les connaissances de base sur les rituels, les instruments de musique, etc. Après cela, Geshe Lungrig est devenu moine. Plus tard, son frère aîné est devenu le 27e abbé (Khenpo Rinpoche) du monastère et Geshe Lungrig a poursuivi ses études sous sa direction. 

Pendant ses études au monastère de Yungdrung Tengye Ling, Guéshé Lungrig a accompli les 900 000 accumulations des pratiques préliminaires et cent jours de la pratique principale de la méditation essentielle du calme (shamatha). Il a accompli la pratique Phowa deux fois, ainsi que cent jours de pratique du tummo et la pratique de la retraite dans l'obscurité en combinaison avec l'entraînement à la méditation. Pendant cette période, il a également reçu de nombreux enseignements, transmissions et transmissions de pouvoir. 

En 1990, Geshe Lungrig est parti en pèlerinage et a visité avec son frère aîné, le 27ème abbé (Khenpo Rinpoche), de nombreux monastères précieux et notamment le monastère de Menri de Nyame Sherab Gyaltsen et des lieux saints au Tibet. À cette époque, il s'est prosterné avec un groupe d'autres moines et a effectué une circumambulation qui a duré plus d'un mois. Il a également effectué vingt-cinq circumambulations en marchant (deux jours chaque fois) autour de la montagne sacrée, le Khongpo Bonri, qui a été béni par le Bouddha dans le passé. Il a également rencontré de nombreux maîtres importants et a reçu de nombreux enseignements, transmissions et transmissions de pouvoir selon les Écritures complètes (17 volumes) de Dzogchenpa Shardza Tashi Gyaltsen Rinpoché. Shardza Tashi Gyaltsen est célèbre pour avoir réalisé le corps arc-en-ciel en 1935. 

En 1991, Guéshé Lungrig a reçu la transmission de toutes les Écritures du Bouddha (Kangyur en 178 volumes) de l'abbé Kawo Thodan Rinpoché. En 1992, Guéshé Lungrig a rencontré Son Éminence Yongzin Rinpoché pour la première fois lorsqu'il a visité son monastère Yungdrung Tengye Ling, au Tibet. À cette époque, il a reçu de Son Éminence Yongzin Rinpoché les premiers enseignements sur les "Neuf Voies du Bön" et de nombreux enseignements et transmissions de pouvoirs sur le tantra. 

En 1993, Geshe Lungrig a rencontré Sa Sainteté le 33e Menri Trizin Lungtok Tenpai Nyima Rinpoché et a reçu de lui pour la première fois de précieux initiations, enseignements et transmissions, en particulier la déité de sagesse (Mawe Senge). Plus tard, Geshe Lungrig a rencontré pour la deuxième fois Son Éminence Yongzin Rinpoché. Pendant les treize années suivantes, il a poursuivi ses études sur la philosophie bouddhiste, le soutra, le tantra et le dzogchen. Il a également étudié la grammaire générale tibétaine, la poésie, l'astrologie (blanche et noire) et la médecine tibétaine. Il a reçu ces transmissions, enseignements et initiations de Yongzin Rinpoché et Khenchen Tenpa Yungdrung Rinpoché, Pönlob Tsangpa Tenzin Rinpoché, Khenpo Tsultrim Tenzin Rinpoché et d'autres enseignants au monastère de Triten Norbutse. Pendant cette période d'étude au monastère avec plus de cent moines, Geshe Lungrig a pratiqué une semaine par an la déité de sagesse (Mawe Senge). Et le dernier jour de la semaine, Son Éminence Yongzin Rinpoché a donné l'initiation à la déité de sagesse (Mawe Senge). Cela a été fait consécutivement chaque année pendant plus de dix ans. 

Pendant ce temps, à la demande de Son Éminence Yongzin Rinpoché, Guéshé Lungrig a transmis toutes les Écritures du Bouddha (Kangyur en 178 volumes) aux autres moines. À cette époque, il a transmis oralement les Écritures du Bouddha (Kangyour, volumes 1 à 74) à plus de cent moines du monastère pendant plusieurs années. 

En 2001, Guéshé Lungrig a reçu, avec les autres moines, les initiations essentielles externes, internes et secrètes (86 initiations au total) de Son Éminence Yongzin Rinpoché. En 2005, Geshe Lungrig a terminé ses études générales et ses examens et a reçu le diplôme de Geshe (docteur en philosophie bouddhiste). Après cela, Geshe Lungrig a enseigné aux autres moines du monastère. 

Plus tard, il est parti au Royaume-Uni pour apprendre l'anglais. Après quelques années, il a déménagé en France et est devenu un lama résident à Shenten Dargye Ling. Là, Guéshé Lungrig a fait la retraite dans le noir et a pratiqué la distinction entre le samsara et le nirvana, l'esprit et la nature de l'esprit (Rushen). Actuellement, il pratique quotidiennement la méditation à l'état naturel et le yoga, ainsi que les pratiques quotidiennes de générosité et autres rituels. Il révise aussi continuellement les enseignements sur le soutra, le tantra et la Grande Perfection ou Dzagchen donnés par Son Éminence Yongzin Rinpoché, Khenchen Tenpa Yungdrung Rinpoché et Khenpo Gelek Rinpoché.

Aujourd'hui, Guéshé Lungrig enseigne la méditation, le yoga, les rituels de guérison et d'autres pratiques à Shenten Dargye Ling ainsi que dans de nombreux pays européens et autres.

Ashak Geshe Lungrig